> Les projets > Projets achevés
 
       
  Présentation
Plan d'accès
Les membres
  Présentation
DEA
Thèse
  Présentation
L'indexation
Le document
  En cours
Achevés
  Les ouvrages
Les thèses
Les publications
  DEBORA
Telesun
Kiwi
  Institutionnelles
Privées
Universitaires
 

Coopération internationale et Contrats Européens


TELESUN

Année de début et de fin 1996 - 1999
Responsable RFV du projet J. M. Jolion
Doctorants associés au projet E. Loupias
Autres participants S. Brès

Ce projet soutenu par la Communauté Européenne se situe dans le cadre de l'appel d'offre INCO. Il porte sur le télé-enseignement à l'échelle internationale et fédère 6 laboratoires issus de 5 pays (2 laboratoires français (RFV et le LGI de Grenoble), Belgique, Tunisie, Maroc et Cameroun). Ce projet a été financé par la Communauté Européenne. L'objectif principal de la recherche était de prouver la faisabilité d'un système de télé-enseignement multimédia inter-universitaire, en réalisant une version industrialisable de ce système basé sur des technologies de communication large bande développées et commercialisées en Europe. Notre contribution à ce projet a consisté en le développement d'un cours de traitement d'images pour le télé-enseignement et une recherche sur les traitements locaux vs distants en traitement d'images. Plus particulièrement nos résultats conduisent à des moteurs de construction automatique d'illustrations de type image. L'environnement Télésun (http://telesun.insa-lyon.fr) est désormais utilisé pour la formation d'étudiants, en particulier d'élèves ingénieurs à l'INSA.

DEBORA

Année de début et de fin 1999-2001
Responsable RFV du projet F.Lebourgeois
Doctorants associés au projet E. Trinh
Autres participants H. Emptoz

Cet acronyme vient de Digital accEs to the Books Of RenAissance; il désigne un projet de recherche européen dans le domaine "Télématique et Bibliothèques", accepté à la suite de l'appel à propositions du printemps 97.
Le consortium constitué pour ce projet comprend des partenaires de quatre pays : France, Italie, Portugal, Grande-Bretagne ; parmi eux, il y a des laboratoires universitaires, des sociétés (telles que SGBI, Xerox ) et trois bibliothèques riches en ouvrages du 16e siècle (Lyon, Coïmbra et Rome).
L'objectif est la mise à disposition, sur le réseau, d'une partie ou de la totalité du contenu de livres du 16e, dans des formats à définir par les utilisateurs.
RFV a la responsabilité de la conception et de la mise en place de la chaîne de numérisation suivie de reconnaissance ou d'indexation des textes anciens. Cette tâche est faite avec une équipe de l'Université de Technologie de Lisbonne. Au niveau recherche notre contribution concerne:
- la mise au point d'une méthode de compression de texte très puissante qui s'appuie sur une séparation du fonds et de la forme et sur une reconnaissance à différents niveaux. A la différence de ce qui se passe avec JPEG cette compression ne dégrade pas les objets physiques
- la réalisation d'une méthode de transcription pour les livres qui ne peuvent être traité par OCR. Cette méthode repose sur la détection de prototypes, par similarité de caractères.

Actions financées par la Région Rhône-Alpes

CONCEPTION COOPERANTE

Année de début et de fin 1994-1996
Responsable RFV du projet N. Vincent
Doctorants associés au projet JY Ramel
Autres participants H. Emptoz

Conception Coopérante est un projet horizontal reposant sur la complémentarité des spécialités de deux laboratoires de Mécanique de Lyon et de Grenoble, d'un laboratoire de Sociologie, de deux laboratoires d'Informatique, le LIGIM et RFV à Lyon. Ce projet se situe résolument dans un univers de Productique et se veut un élément de réponse au défi posé par la réduction des délais de mise sur le marché de produits nouveaux. La conception doit donc être revue dans ses moyens et ses méthodes (rôle des sociologues). Le traitement rapide et automatique des schémas manuscrits du concepteur de pièces mécaniques est un passage obligé ; ce travail qui constitue la contribution de RFV s'inscrit dans un contexte de communication Homme-Machine. Il a été réalisé dans le cadre de la thèse de J.Y. Ramel.

Ingénierie Textuelle et Bibliothèque Electronique.

Année de début et de fin 1997-1999
Responsable RFV du projet H. Emptoz
Autres participants S. Garcia

Ce projet s'inscrit dans le cadre du programme ARASSH'97 (Agence Rhône-Alpes des Sciences Sociales et Humaines). Il se donne comme objectif une étude de faisabilité de la transformation des bibliothèques en Lettres, Sciences Humaines et Sociales du site lyonnais en une bibliothèque électronique ; le défi à relever dans une telle opération n'est plus seulement de mettre à la disposition des documents mais d'assister les étudiants comme les chercheurs dans leur quête documentaire. Une quinzaine d'équipes provenant des participent à cette étude. RFV. avec l'ENSSIB et une équipe de Lyon2 a la charge de la définition de la chaîne de Numérisation et de Dématérialisation des ouvrages. Ce travail nous a conduit à des collaborations avec des équipes et des bibliothèques californiennes et avec le Centre de recherche de Xerox à Palo-Alto.
Ce projet a été le premier projet lyonnais d'envergure réunissant autour du thème "document" des équipes en Informatique et en Sciences de l'Information (15 équipes provenant des universités Lyon2, Lyon3, de l'ENSSIB, de l'ENS de lettres et de l'INSA).

ACTIV

Année de début et de fin 1997-2000
Responsable RFV du projet S. Brès
Doctorants associés au projet E. Loupias
Autres participants J.M. Jolion

Le projet ACTIV (Archivage, Couleur, Traitement d'Images et Vision) est un projet soutenu par la région Rhône-Alpes (1997-2000) et fédérant une dizaine de laboratoires de la région sur le thème de l'image. Nous participons à l'une des trois thématiques, l'indexation avec cinq autres laboratoires. Chacun a une expérience sur ce thème et ce projet a pour but de confronter nos approches afin de mettre en place une méthodologie commune (par exemple, une base de test commune). Notre contribution a, dans un premier temps, porté sur l'analyse de la robustesse des descripteurs d'images par rapport au bruit de codage de type JPEG, puis sur l'utilisation des points d'intérêt pour l'indexation et la recherche d'images dans les grandes banques

SHIVA

Année de début et de fin 1999-2001
Responsable RFV du projet H. Emptoz
Doctorants associés au projet A. Gagneux
Autres participants V. Eglin

Le projet SHIVA (Sites Hypermédia et Inspection Visuelle Automatique) s'inscrit parmi les projets retenus par la Région Rhône-Alpes, dans le cadre de son programme "Emergence" en 1999.
SHIVA se situe dans le contexte du commerce électronique et se propose de contribuer à la réalisation d'outils d'aide à l'évaluation automatique de pages Web, en se plaçant du point de vue du lecteur du document et en utilisant des techniques de lecture automatique. Cette évaluation qui portera sur la structure et sur le contenu du document sera en grande partie basée sur l'étude de la trajectoire les points d'attention du regard du lecteur qui parcourt le document.
Pour réaliser ce projet nous sommes associés au laboratoire CLIPS-IMAG de Grenoble et à la société SGBI de Villeurbanne. Ce projet a fait émerger la thématique 3 du projet ISDN : Le web: un processus d'édition à évaluer.

 

Contrats avec des industriels

Pas d'information...